UMR 5138

Suivre l'actualité par flux RSS

Laboratoire ArAr

Archéologie et Archéométrie

Image oiseau MOM

Formations par la recherche

Formation par la recherche

Le laboratoire offre une formation par la recherche aux étudiants de Master et aux doctorants à travers l’encadrement de doctorats mais aussi grâce à des séminaires et des activités ponctuelles de recherche.

Thèses de doctorat

Deux Professeurs des Universités encadrent des doctorants, en archéologie et histoire de l’art du Moyen Age et en Archéologie gallo-romaine.

Nicolas Reveyron dirige des sujets portant sur l’archéologie du bâti médiéval et moderne, l’architecture religieuse et civile au Moyen Age et sur l’habitat moderne. En histoire de l’art, les domaines explorés sont l’architecture, la stylistique ornementale, la sculpture, l’iconographie. Ces doctorats se développent dans des champs de recherche tels que le monde monastique (abbayes, prieurés, monde clunisien, monachisme féminin), l’organisation de l’espace ecclésial (architecture et liturgie, distribution des espaces et des hommes, tombes et mobilier liturgique, chapelles ajoutées, architecture et programmes iconographiques, rapports de circulation avec l’extérieur), la morphogenèse de l’espace religieux (origine du site, développement du monastère en fonction des premières implantations, organisation des circulations liturgiques ou pratiques), l’éclairage naturel des édifices du Moyen Age, les édifices, les réseaux viaires et la ville.

Matthieu Poux dirige des doctorats portant sur l'archéologie de Lugudunum ou plus largement sur le monde romain. A Lyon, les recherches sont développées sur le mobilier métallique et luminaire, sur le monnayage, l’architecture domestique, ou l’apport de la palynologie. Les sujets de recherche concernant des régions plus éloignées explorent la question du verre (en Gaule du Centre-Est), celle des représentations négroïdes (monde romain), celle de l’économie de vin (Lusitanie), celle du guerrier gaulois (Ribemont-sur-Ancre), celle des dépôts d’orfèvrerie ou de l’économie du textile.

Séminaires

Des séminaires d’enseignement et de recherche sont proposés aux étudiants – et aux chercheurs – dans plusieurs disciplines. Ils portent sur les programmes de recherche des équipes et sont aussi l’occasion d’inviter des personnalités extérieures. Ils favorisent ainsi des rencontres enrichissantes et fructueuses pour tous.

L'Equipe 1 « Territoires » programme un séminaire d'archéologie gallo-romaine chaque année, à raison de 3 journées par an.

L’Equipe 2 « Céramiques archéologiques : matériaux, marchés, sociétés » (Yona Waksman, Cécile Batigne Vallet) organise un séminaire de céramologie, à raison de 6 à 8 rencontres par an. Il est ouvert aux étudiants et aux chercheurs.

L’Equipe 3 « Organisation de l’espace religieux » (Anne Baud, Nicolas Reveyron) tient un séminaire annuel (3 journées) sur le thème de l’archéologie médiévale. Il est destiné aux étudiants de M2.
Nicolas Reveyron propose un séminaire d’histoire de l’art médiéval (architecture, iconographie, archéologie du bâti), à raison de 3 jours par an.

Anne Baud offre, en compagnie de Gérard Charpentier et Christophe Giros, un séminaire d’archéologie chrétienne en Orient  destiné aux étudiants de M1 et M2.

Anne Baud et Gérard Charpentier organisent un séminaire sur les matériaux et techniques de construction, qui est un thème commun de la MOM. Il est ouvert aux étudiants de Master, doctorants et chercheurs.

Séjours, stages pratiques

D’autres activités de recherche permettent la formation : les séjours en laboratoire et la participation à des expérimentations, notamment :
Valérie Merle accueille régulièrement des étudiants de M1, M2 Master Pro et doctorants (université de Lyon 2 et autres universités) dans les locaux du laboratoire pour des stages portant sur des analyses en laboratoire.
Armand Desbat effectue au moins deux opérations expérimentales par an pour étudier les conditions de réalisation des céramiques archéologiques. Des groupes d’étudiants sont accueillis à ces expérimentations.
Benjamin Clément et Daniel Barthèlemy organisent des chantiers expérimentaux pour construire un atelier de tuiliers. Ces semaines de stage accueillent aussi des groupes d’étudiants.
Cécile Batigne Vallet accueille régulièrement des étudiants pour l’assister dans son travail d’inventaire des céramiques archéologiques, dans la locaux du laboratoire ou dans les dépôts de fouilles.

Logo CNRS