UMR 5138

Suivre l'actualité par flux RSS

Laboratoire ArAr

Archéologie et Archéométrie

Image oiseau MOM

[fouille] Pays de Gavot

Pays de Gavot (Haute-Savoie)

Sous la direction d'Audrey Gaillard, directrice de l’opération, anthropologue et chercheuse associée au laboratoire et de Sidonie Bochaton, doctorante en archéologie médiévale, Université Lumière Lyon 2, membre du laboratoire.

détail de la peinture murale La fuite en Égypte, cloître de l’abbaye d’Abondance © Abbaye d’Abondance
Détail de la peinture murale La fuite en Égypte, cloître de l’abbaye d’Abondance © Abbaye d’Abondance

Depuis plusieurs années, l’étude archéologique des lieux d’exécutions s’est développée en Europe. De nombreux universitaires et chercheurs étrangers bénéficient de la bonne conservation des lieux d’exécution pour en réaliser des études à échelle régionale. En France, c’est dans le quart sud-ouest de la France que les études sont les plus nombreuses. L’université de Bordeaux accueille actuellement des chercheurs, doctorants et masterants réalisant des travaux de recensement et de fouilles de fourches patibulaires. C’est dans ses murs qu’a eu lieu en février 2017 un colloque international intitulé (Re)lecture archéologique de la justice en Europe médiévale et moderne, qui visait à comparer les méthodologies, de même que les résultats d’études menées de la Pologne à l’Angleterre.
La publication des actes est prévue dans la collection Ausonius. C’est dans ce cadre que Sidonie Bochaton, doctorante en archéologie médiévale, a présenté une communication intitulée Lieux de justice dans la seigneurie ecclésiastique de Meillerie, qui mentionnait un lieu d’exécution documenté par des archives de l’époque moderne. Ce colloque est donc le point de départ de notre projet.

 Celui-ci consiste en la localisation de lieux d’exécutions dans le pays de Gavot, ancienne châtellenie savoyarde d’Évian-Féternes et moitié nord de l’actuelle Communauté de communes du pays d’Évian et de la vallée d’Abondance (CCPEVA). Ce territoire est situé au nord/est de la Haute-Savoie, au bord du lac Léman et non loin de la Suisse. Il s’agit non seulement du territoire où se trouvait l’ancienne seigneurie ecclésiastique de Meillerie, mais également de notre région d’origine, ce qui nous permet d’avoir une excellente connaissance du terrain.

Quelques recherches préliminaires nous ont permis de dresser le constat suivant :

• En pays de Gavot, les mentions d’anciens lieux d’exécutions dans la toponymie sont monnaie courante : lieu-dit « Forchex » dans la commune de Saint-Paul-en-Chablais, « route des Fourches » dans la commune de Publier, « chemin des fourches » dans la commune de Marin.

• Les archives médiévales et modernes, dont certaines ont déjà été exploitées par Arnaud Delerce, sont suffisantes pour permettre de dresser une première liste de ces lieux d’exécutions.

• Le cadastre sarde permet de localiser les toponymes et les parcelles des années 1730. La mappe de Publier montre même l’emplacement de fourches à trois piliers.

 L’objectif de l’opération 2018 serait de connaître pour chaque lieu d’exécution les données suivantes :

• Commune et lieu-dit, toponymie associée
• Cadastre : numéro de parcelle sur le cadastre sarde et actuel
• Sources archivistiques et iconographiques
• Prospection en surface et recherche de vestiges ou artefacts (céramiques, os humains).

Afin de mener à bien cette opération, nous avons mis au point la méthodologie suivante :

• Consultation des archives relatives aux lieux d’exécutions et des sources bibliographiques
• Enquête auprès des habitants vivant dans le voisinage des lieux connus uniquement par la toponymie ou les archives
• Prospection sur les sites identifiés afin de recueillir d’éventuels artefacts ou reconnaître des restes de structures maçonnées.

L’opération aura lieu entre août et novembre 2018. À l’issue de la phase de terrain, nous espérons être en mesure de choisir un site pilote qui ferait l’objet d’une fouille en 2019. Les éventuels ossements humains découverts seront étudiés par Audrey Gaillard, anthropologue et chercheuse associée au laboratoire.

Logo CNRS